Policiers violents contre les étudiants pacifiques

Répondre
Avatar du membre
cgelinas
Administrateur
Messages : 130
Enregistré le : 31 mai 2010, 14:36
Localisation : Lévis, QC
Contact :

Policiers violents contre les étudiants pacifiques

Message par cgelinas »

Manifester pacifiquement n'est plus permis, au Québec.

Dans le cadre de la grève étudiante de mars 2012, les étudiants montréalais ont été copieusement aspergés de poivre de cayenne en plus d'être brutalisés par des policiers en tenue d'émeute.

Avec des policiers aussi violents, on a pas besoin d'Al Qaïda pour vivre sous le règne de la terreur!

Si les étudiants ne peuvent plus manifester sans risquer leurs santé et même leur vie, au Québec, que reste-t-il pour se faire entendre? Les médias sociaux? Ça n'a pas la même portée, vous en conviendrez...

Les policiers qui n'ont, pour la plupart, jamais fréquenté l'université, se font probablement plaisir à frapper violemment sur des étudiants qui, un jour, auront, eux, leur diplôme d'études supérieures. Le problème, c'est que ces mêmes policiers qui seront blessés et arriveront à l'urgence, un jour, devront faire face à nouveau à ces étudiants et là, certains d'entre-eux pourraient avoir la mémoire longue.

Aucun être humain n'oublie les moments où il a été victime de violence, surtout lorsque ça vient d'un policier en tenue de combat.

Le gouvernement du Québec devrait avoir honte d'éviter le dialogue et de forcer la main aux étudiants qui souhaitent se faire entendre. La hausse des frais de scolarité touche les étudiants et le fait qu'ils ne puissent pas manifester sans tomber victimes de la violence policière prouve que l'élite politique crache au visage des étudiants.

Zéro respect pour les étudiants... c'est ça le message d'un policier qui défonce le crane d'un enfant aux études parce qu'il manifeste son désaccord avec une politique unilatéralement décidée, contre son meilleur intérêt. Il n'est pas question d'améliorer l'université, il n'est question que de hausser les frais. C'est tellement arrogant, comme plan!

Les étudiants paient quelques 14% de leurs frais de scolarité alors que les contribuables paient les 86% restants. Or, les contribuables aussi devraient être outrés du train de vie princier du personnel et de la direction des universités. Ça coûte très cher, au Québec, pour entretenir des professeurs qui délèguent continuellement des "chargés de cours" — nous devrions les foutre à la porte tellement ces professeurs "absents" nuisent à l'image de leur profession!

Enfin bref, les policiers sont des chiens lorsqu'ils se comportent... comme des chiens.

Désolé pour les policiers qui dénoncent leurs collègues mais lorsqu'on regarde une vidéo comme celle-ci, on voit que les policiers agissent comme des animaux. Zéro intelligence, zéro retenue... que de la violence!
Claude Gélinas, Éditeur
educationquebec.com

Blogues: Montréal | Québec | Lévis | Emploi | Éducation | Placements | Transports
Web: Achetez vos noms de domaines au plus bas prix...

Répondre